Logo RSPFY

Retraite Sportive Plaines & Forêts d'Yveline

Sortie du jeudi 18 mai 2017 à Maintenon (28)

Ce matin, le temps incertain n’a pas empêché la vingtaine de marcheurs de participer à la journée marche et culture à Maintenon.
10 heures, rendez-vous au parking Cipière près du centre ville. Après un échauffement commun, les deux groupes se séparent. Une dizaine de kms pour celui de Jean et Michel et 8kms pour le groupe de Marie-France et Geneviève.
Nous débutons la marche en suivant le canal de l’Eure sur 1km, puis une courte mais raide montée nous mène sur le plateau à travers les bois, les champs de blés, d’orge et de colza.
Nous redescendons vers les gravières où Marie Saffray nous fait un petit « topo » des lieux. Pendant de nombreuses années, les gravières ont été exploitées par les industries du bâtiment, des travaux publics, etc.…

Photo des marcheurs sans Geneviève à Maintenon            Photo des marcheurs avec Geneviève à Maintenon

Désormais ces étangs sont des réserves de pêches (on y trouve des tanches, des carpes …)

Avis aux amateurs de calme et de patience.

Après un pique-nique pour les uns ou restaurant pour les autres, nous nous retrouvons à 15h au château de Maintenon pour une visite commentée de ce beau domaine.
Nous découvrons ou redécouvrons grâce à la passion de notre guide, la grande et la petite histoire de ce lieu, le mobilier très important et nous raconte la vie de Mme de Maintenon (née Françoise d’Aubigné en 1635 et veuve du poète Scarron). En 1669, elle est gouvernante des enfants illégitimes du roi et de Mme de Montespan. En 1674, elle achète le château de Maintenon.
Après la disgrâce de Mme de Montespan elle deviendra la favorite du roi Louis XIV. En 1683 à quarante huit ans elle l’épousera en secret (mariage morganatique).Jusqu’à la mort du roi en 1715. Françoise d’Aubigné restera fidèle à son Roi.
Trois jours avant la mort de Louis XIV, elle se retire au couvent de St Cyr l’Ecole (pensionnat chargé de l’éducation de jeunes filles nobles et désargentées qu’elle a fondé). Elle y meurt en 1719.
17 heures, nous quittons ce très beau domaine et l’ensemble des participants sont ravis de cette journée.
Geneviève